Voiture sans permis

Qu’est-ce qu’une voiture sans permis ?

Comme son nom l’indique une voiture sans permis ne nécessite pas de permis pour pouvoir la conduire. La non obligation de permis de conduire peut concerner les quadricycles à moteur léger mais également les cyclomoteurs. Un véhicule doit satisfaire un certain nombre de caractéristiques pour ne pas nécessiter de permis. La vitesse maximale de la voiture ne doit pas excéder 45km/h, la puissance doit être inférieure à 4 kilowatts et le poids à vide doit être inférieur à 350 kg.

Le plus souvent il s’agir d’un véhicule biplace qui n’autorise qu’un seul passager à transporter. Ces voitures sont une solution moins dangereuse que les scooters pour les adolescents qui ne détiennent pas encore de permis de conduire. Elles sont généralement courtes, ce qui donne un avantage non négligeable en région parisienne.

Règles de conduite d’une voiture sans permis

Voiture sans permisA partir de 1996 un BSR (brevet de sécurité routière) était requis pour pouvoir conduire une voiture sans permis. Depuis le 19 janvier 2013, les conditions d’obtention de ce permis ont quelque peu changé et on le désigne désormais par « permis AM ».  Il nécessite une formation composée d’une partie théorique (attestation de sécurité routière obtenue auprès des établissements scolaires) et d’une partie pratique de 7 h (anciennement 5 h) accessible dès l’âge de 14 ans. Ce permis donne la possibilité de conduire un cyclomoteur ou un quadricycle léger selon l’option choisie.

Les personnes nées avant le 1er janvier 1988 peuvent conduire ce type de voiture sans code, ni permis de conduire ni examen médical. Tandis que celles nées après 1988 doivent soit disposer d’un permis AM ou bien avoir obtenu une autre catégorie de permis de conduire.   

Il n’est pas possible de conduire une voiture sans permis dans une autoroute ou une voie rapide sous peine de confiscation, immobilisation ou mise en fourrière. Il est à noter qu’un GPS ne prend pas en compte cette réglementation d’où la nécessité de prendre ses précautions. En outre toutes les règles applicables aux véhicules classiques valent aussi pour ces voitures comme l’obligation d’assurance, l’interdiction d’alcool au volant et les interdictions de stationnement.

Entretien d’une voiture sans permis

Comme toutes les voitures, une voiture sans permis doit respecter les règles élémentaires de sécurité. Les phares, les rétroviseurs et les essuie-glaces doivent être en bon état sous peine d’amende pour le conducteur. Du fait de son petit gabarit, une voiture sans permis nécessite un entretien particulier. En cas de panne, privilégier un garagiste spécialisé car les classiques ne disposent le plus souvent pas des équipements nécessaires à son entretien. En cas de fissure sur la carrosserie, celle-ci doit être réparée ou remplacée au plus vite car les fissures ont tendance à vite se développer sous l’effet des vibrations et du fait de la légèreté des matériaux.  

Les dimensions des pneus pour voitures sans permis peuvent varier entre 10 et 15 pouces en fonction du modèle de voiture. Il est important de s’assurer d’avoir la bonne dimension de pneus en cas de nécessité de changement. Les pneus de voitures sans permis se détériorent assez facilement, il convient donc d’effectuer des changements en cas d’usure.

La vidange doit être régulièrement effectuée (suivant les recommandations des constructeurs) et s’accompagner de préférence d’un changement de la filtration.

Aixamchampigny.fr vous permettra d’en savoir plus sur les voitures sans permis, sur leur entretien et leur achat.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être voir