Pratique

Comment l’endurance de nos pneus est-elle mesurée ?

Test endurance des pneus

Avant de pouvoir chausser nos voitures, les pneumatiques subissent une batterie de tests, notamment pour mesurer leur endurance. Il est alors nécessaire d’établir des normes et de proposer une certaine qualité à la clientèle. Pour cela, des essais routiers sont effectués sur circuit, en condition réelle et sur des machines.

Etablir une moyenne

Lors des derniers pneus du lundi, je vous ai parlé de modèles à grande capacité de roulage (à savoir l’Energy Saver et l’OptiGrip). Comment faire pour annoncer des performances kilométriques supplémentaires de l’ordre de 30’000 km par exemple ? Eh bien des tests routiers sont pratiqués sur machine, mais aussi en condition réelle. Des voitures témoins sont équipées des prototypes du constructeur. Ces voitures effectuent leurs trajets habituels sur des routes diverses.

Une fois que le pneu revient à l’usine, il est usé jusqu’au témoin. À partir de là, on étudie la détérioration de la bande de roulement : vitesse de dégradation, symétrie, déformations. Ces pratiques sont dupliquées avec plusieurs séries de pneus. Le but est d’avoir le plus de données possibles afin d’offrir une valeur moyenne finale. C’est de cette façon que Goodyear peut proposer une autonomie supplémentaire de 30’000 km par rapport à des pneus concurrents avec son OptiGrip.

Test endurance des pneus

Comme on peut s’en douter, des machines reproduisent les effets de la route sur une batterie de pneus. Cela permet d’économiser du carburant et d’obtenir beaucoup plus de données en peu de temps. Les essais routiers sont cependant nécessaires.

Ce qui joue sur l’autonomie de la bande de roulement

La bande de roulement d’un pneu est la partie en contact direct avec la route. Elle est composée de rainures et de sculptures qui évacuent l’eau. Lorsque cette bande de roulement est usée, les pneus adhèrent moins sur sol humide. Les risques d’aquaplaning sont alors élevés.

Tests tous types de pneusPlusieurs éléments jouent sur l’usure de la bande de roulement :

  • Le type de conduite : écologique, sportif, papy
  • Le poids de la voiture : plus le pneu subit de poids plus il s’use
  • La vitesse de roulage
  • La résistance au roulage
  • Les températures
  1. Anonyme 4 années ago
    Reply

    Visitor Rating: 5 Stars

  2. Anonyme 3 années ago
    Reply

    Visitor Rating: 5 Stars

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être voir