Citroën

Choisissez votre modèle de Citroën :

  • À venir

Après la première guerre mondiale en 1919, le polytechnicien André Citroën fonda l’entreprise des automobiles Citroën dans son ancienne usine d’obus. Et fabriqua sa première voiture de la marque « Citroën Type A ». Il produisit pendant cette année 2810 véhicules et atteignit rapidement 12 244 en 1920.

Les aventures de Citroën

La firme française continua de fabriquer de nouveaux modèles et augmenta le nombre de production chaque année jusqu’à atteindre les 102 891 véhicules pendant l’année 1929.

En 1934, la marque rencontra des difficultés financière suite à la production coûteuse de la « Traction Avant ». C’est pendant cette période que Pierre Michelin racheta la marque Citroën et devint son président après la mort d’André Citroën en 1935. La marque continua à chuter jusqu’à ce retrouver son élan à partir de la fin de la deuxième guerre mondiale.

Le rebondissement de la marque française Citroën

L’année 1968 fut marquée par le rachat de Maserati, le constructeur italien de voitures de sport. Suite à ce rachat, Citroën lance sa première voiture sportive SM en 1970.

En 1974, la marque Peugeot acquit 90% des parts du marché de Citroën. Les deux grandes marques continuèrent à travailler sous le même emblème PSA Peugeot Citroën, tout en conservant l’identité et les clients de chacune. Cinq ans plus tard, Citroën refait surface avec son nouveau modèle « la BX » dotée d’un nouveau système «  la suspension hydraulique », ce modèle unique dans son genre connut un grand succès.

Les bénéfices de Citroën continuèrent d’augmenter au fil des années avec la production de nouveaux véhicules notamment :

  • ZX Break, meilleure break de l’année 1994
  •  Xantia, voiture la plus fiable selon un rapport de l’Utac-OTC
  •  DS, la voiture du siècle
  •  Xsara, voiture de l’année 1998
  •  C3, voiture de l’année 2003
  •  C6, Best Véhicule importé Award 2006 au Japon

Avec l’aide de Peugeot, Citroën a pu survivre et regagner une place importante dans le monde des automobiles d’aujourd’hui.